COLLECTIF BREAKFREE SUISSE

Désobéissance civile et mobilisation pour le climat

COLLECTIF BREAKFREE SUISSE

Action non-violente pour le climat

SAMEDI 28 SEPTEMBRE 2019

Cl!mat de changement : 

manif climat nationale

Exigeons dès maintenant des mesures déterminées pour contrer le réchauffement, que ce soit directement en Suisse et en France voisine, par une mobilité respectueuse de l’environnement, une alimentation plus végétale, ou indirectement par une finance plus durable et une réduction de nos émissions grises, le tout en respectant les principes de justice climatique !

...

ACTIONS PASSÉES

 

“Notre sang est rouge, notre eau est bleue et il n’y a plus de temps pour tant de souffrance. Combattez avec nous, vous avez le pouvoir, tout comme nous.” Jaider Esbell, Lettre Autochtone au Capitalisme.

Sous les yeux écarquillés des clients, Jaider Esbell et Daiara Tukano ont affiché ce mercredi 3 avril à midi des œuvres chocs dans l’agence centrale d’UBS à Genève.

Elles mettent en cause l’implication de la banque dans le financement de la déforestation, du génocide autochtone et de l’accaparement des terres au Brésil.

L’action a été accompagné par un flash-vernissage simultané de Climate Games Basel dans l’agence UBS de Bâle.

...

QUI SOMMES-NOUS ?

 

BreakFree Suisse est un collectif d’action non-violente pour le climat.

Nous avons peu de temps pour surmonter le défi climatique. Déjà fortement engagé, il fait exploser les inégalités. Les peuples autochtones sont en première ligne et sont des acteurs clés de changement. Dans le mÊme temps, les pratiques permettant une société plus juste et plus soutenable, existent et fleurissent tout autour de nous.

 

...

Les scientifiques du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat) nous alertent depuis des années sur la nécessité de mettre en place un programme ambitieux de réduction de Gaz à Effets de Serre (GES) – qui sont les principaux responsables du changement climatique. L’absence de réponse internationale fait que la réalité nous rattrape : il y a maintenant urgence à modifier drastiquement nos modes de production et de consommation dans les 5 à 10 ans à venir pour éviter la catastrophe.

Nous sommes en route vers une augmentation de la température terrestre de plus de 3°C d’ici à 2100*.

...
...